Avis de décès de Monsieur Jacques SCHALLER

Publié le 20 mars 2020 à Mulhouse
Monsieur Jacques SCHALLER - 87 ans
Décédé à Mulhouse le 19/03/2020
Domicilié à Mulhouse


Déposer un message

Partager l'avis

Mulhouse, le 20 mars 2020

Nous avons le regret de vous annoncer la disparition de :

Monsieur Jacques SCHALLER
survenu à Mulhouse le jeudi 19 mars 2020 dans sa 88ème année.

Messages de condoléances

Remplissez les champs ci-dessous pour déposer une condoléances en ligne.

  • Publié le 28/03/2020
    Fabrice Blanchot
    Jacques fut correspondant MGEN dans son établissement scolaire puis s'investit ensuite davantage dans la section MGEN du Haut-Rhin. Il se fit élire au Comité de Section avant d'exercer pendant plusieurs années la fonction de vice-président. Durant cette longue période, il contribua au fonctionnement démocratique et à la promotion des valeurs de notre mutuelle. Nous tenons à rendre hommage à son dévouement et à vous apporter notre soutien dans ces circonstances difficiles. Le président de la Mgen du Haut-Rhin
  • Publié le 24/03/2020
    TOLLE Carmen
    C’est toujours trop tôt, quel que soit l’âge de nos parents quand ils décèdent. Et plus particulièrement dans le contexte actuel qui nous arrache les dernières années que nous aurions encore pu vivre avec eux. Reçois Isabelle, ainsi que ta famille, mes pensées attristées. Carmen Tolle
  • Publié le 23/03/2020
    MOLLER Daniele
    A toute la famille, recevez mes sincères condoléances à l'occasion du deuil qui vient de vous frapper. Je vous exprime toute ma sympathie et je pense à ce jour où Suzanne nous a quittés, notre prof de sport à MLS, nous étions très proches toutes les deux elle m'a beaucoup soutenue et aidée. Danièle M.
  • Publié le 22/03/2020
    Henri et Marinette FRITSCH
    Chère Isabelle, chère famille en deuil, Nous vous exprimons nos sincères condoléances pour le deuil qui vient de vous frapper. Nous nous associons à votre très grande peine et nous vous assurons de tout notre soutien. De tout cœur avec vous.
  • Publié le 22/03/2020
    Anne-Marie et Bernard Mislin
    Chères Aline et Isabelle, "Schaller" ou "Schascha" comme l'appelait souvent votre maman, est parti pour toujours. Que de bons moments partagés: mai 68 et ses luttes, hand-ball: entrainements, matches et troisièmes mi-temps, discussions passionnées où nous refaisions le monde, nuits de bridge…. Les aléas de la vie ont mené nos chemins vers des voies différentes, mais les souvenirs restent intacts. Vous aussi, Aline et Isabelle en faites partie. Nous vous voyons encore dévaler les escaliers et courir dans les travées du Palais des sports! Nous voulons nous associer à votre deuil et vous présentons nos condoléances émues. Anne-Marie et Bernard Mislin
  • Publié le 22/03/2020
    Koch Rachel
    Je suis attristée... M. Schaller était mon directeur et instituteur en CE2À à l'école primaire Jean Wagner. Je me souviens des moments de calcul mental et des cours de danse sous le préau. Et dans ma situation familiale d'à l'époque, il a fait ce qu'il fallait faire : il m'a protégée. Je vous adresse mes sincères condoléances.
  • Publié le 21/03/2020
    CHOQUET Sylvie
    Toutes nos plus sincères pensées vous accompagnent vous, Isabelle, ainsi que vos proches dans cette épreuve.
  • Publié le 21/03/2020
    MICHELE GOLLY
    Je viens vous faire part de ma grande tristesse. Jacques a été mon premier directeur à l'ecole Wagner. Beaucoup de ceux qui y étaient à l'époque ne sont plus là ( Louis, Monique...) Je me rappelle de sa bienvaillance, de sa belle moustache, de son bureau enfumé de plein de petits détails comme cela qui font qu'on aime une personne. Je me souviens aussi en ce triste jour de Suzanne avec qui j'ai souvent discuté. C'était une belle époque. Chère famille, je pense à vous et vous adresse mes plus sincères condoléances. Michèle Golly ex Petit
  • Publié le 21/03/2020
    Herzog Thérèse
    De tout coeur avec vous dans cette épreuve.Jacques a marqué par son charisme,sa disponibilité,sa gentillesse,ses engagements toute une génération d'instits.Merci,Jacques!
  • Publié le 21/03/2020
    FROEHLY François
    Une page qui se tourne Jacques, un compagnon de lutte syndicale durant de nombreuses années. Clairvoyant, pragmatique, politique... Puis à la retraite, alors que j'avais pris les fonctions de secrétaire départemental du SE-UNSA, ses visites quasi quotidiennes au sndicat avec son journal, ses clopes et ses conseils avisés. Je suis triste. Et nostalgique de cette période. Toutes mes condoléances à la famille et particulièrement à toi Isabelle. De tout cœur, François FROEHLY